Les probiotiques : bonne ou mauvaise chose ?

Lorsqu’on souffre de troubles digestifs, il est courant de parler rapidement de « repeupler la flore intestinale » et pour cela de prendre des probiotiques.

Mais la question à se poser est : les probiotiques sont-ils une bonne chose pour tout le monde ?

 

probiotiques, bon ou mauvais?

 

A quoi servent les probiotiques ?

Dans quel cas de figure les probiotiques peuvent-ils faire plus de mal que de bien ? 

Dans quel cas de figure les probiotiques peuvent-ils être mal tolérés ? :

Les probiotiques et douleurs digestives

Selon la définition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les probiotiques sont des « micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantités adéquates, confèrent un bienfait à l’hôte ».

En effet, voici toutes les actions positives que peuvent apporter des probiotiques :

  • Atténuer vos douleurs digestives, 
  • Réguler vos problèmes de transit, 
  • Stimuler votre système immunitaire, 
  • Protéger votre muqueuse intestinale, 
  • Reconstruire votre flore intestinale.

bienfaits

Mais attention à employer la ou les bonnes souches de probiotiques, car chaque souche a une action qui lui est propre.

Pour vous donner des exemples :

  • Les souches Bifidobacterium bifidum, et Lactobacillus acidophilus ont plus une action en cas d’inflammation de la muqueuse intestinale.
  • La souche Lactobacillus Plantarum aura plus un intérêt en cas de syndrome du côlon irritable, en ayant une action de diminution des flatulences, changements dans la motilité du côlon avec notamment amélioration des diarrhées.
  • La souche Lactobacillus rhamnosus GG sera plus à viser en cas de maladie de Crohn, du fait que cette souche a un effet de modulation sur la production locale de cytokines pro-inflammatoires par les entérocytes.

De plus, si chaque souche a une action qui lui est propre, il faut aussi comprendre que si vous ajoutez des souches de bonnes bactéries que votre corps a déjà en bon nombre, vous avez encore plus déséquilibré votre flore.

Donc au final, il ne faut pas ajouter des probiotiques n’importe comment et n’importe lesquels.

De plus, dans certaines situations, les probiotiques peuvent aggraver la situation au lieu de l’aider :

Les probiotiques : effets indésirables

Dans deux cas de figure, les probiotiques peuvent aggraver la situation au lieu de vous aider.

Ces deux cas de figure sont les suivants :

  1. Cas 1 : vous avez le SIBO
  2. Cas 2 : vous avez une intolérance à l’histamine, et vous choisissez mal vos souches de probiotiques.

Le SIBO et les probiotiques

Comme je vous l’ai déjà expliqué précédemment sur mon blog (dans le post ci : De quoi souffrez-vous : candida albican ou SIBO?), avoir le SIBO, c’est ne pas avoir un problème de présence de mauvaises bactéries, mais des bonnes bactéries présentes au mauvais endroit (dans l’intestin grêle au lieu du côlon). Et donc dans le cas où vous avez le SIBO, prendre des probiotiques, c’est ajouter encore des bonnes bactéries supplémentaires à votre organisme… qui iront se loger encore dans votre intestin grêle…

Et donc aggraver votre SIBO..

Signifiant encore plus de fermentation, encore plus de ballonnements, encore plus de spasmes, encore plus de problèmes de transit

Le contraire donc de l’effet escompté !

D’ailleurs, je vais vous parler de ma propre expérience : à maintes rendez-vous chez les médecins, on m’a prescrit des probiotiques, en me promettant qu’ils allaient « repeupler » ma flore intestinale et diminuer (voir même guérir !) ma colopathie fonctionnelle et mes douleurs digestives.

Mais chaque prise de probiotiques me faisait me tordre de douleurs un peu plus… Je tenais 1 semaine, en rappelant plusieurs fois le médecin, lui indiquant que mon corps ne semblait pas supporter les probiotiques, mais le médecin m’indiquant que « les premiers jours et premières semaines, vous aurez plus mal le temps que votre corps s’habitue et ensuite vous serez mieux ensuite », je m’accrochais, m’accrochais… jusqu’à être en diarrhée totale, avec du sang dans les selles et même une fois à m’être trop accrochée j’ai terminé à l’hôpital… Oui oui, suite à une prise de probiotiques…

Donc tout cela pour vous dire que oui les probiotiques sont des bonnes bactéries, mais non ils ne conviennent pas à tous les cas.

Et d’ailleurs, si vous essayez des probiotiques et avez une augmentation de douleurs avec, finalement ne serait-ce pas un bon moyen de vous demander si vous n’auriez pas un SIBO et envisager de passer le test respiratoire du SIBO? : 3 étapes pour savoir si votre syndrome du colon irritable est le SIBO.

Je terminerai ce paragraphe par une bonne nouvelle : il existe un probiotique en particulier bien accepté et toléré lorsqu’on a le SIBO.

Il s’agit du probiotique Prescript Assist :

Voici le lien pour trouver le produit : Prescript Assist – 60caps.






Comment se fait-il que ce probiotique Prescript Assist soit bien toléré en cas de SIBO et pas les autres probiotiques ?

Tout simplement parce que le probiotique Prescript Assist fait partie de la catégorie de ce que nomme les médecins américains « the soil-based organisms », traduit en français par : « des organismes émanant de la terre/du sol ». Et ces organismes émanant du sol ont tendance à être la seule et la meilleure option pour de nombreux patients atteints de SIBO, car ils sont très bien tolérés et ne causent pas de gaz / ballonnements.

Tous les autres probiotiques qui ne sont pas émanant de la terre/du sol peuvent être utilisés par les bactéries existantes dans votre tractus gastro-intestinal comme substrat fermentescible et donc qui pourront aggraver vos symptômes (c’est l’équivalent de manger des aliments riches en FODMAP dans certains cas).

Les organismes à base de sol eux sont résistants à la concentration d’acide dans l’estomac, ce qui signifie que lorsque vous prenez ce type de probiotiques, ils atteindront directement leur destination cible à l’intérieur du tractus gastro-intestinal.

Voilà, j’en ai terminé sur le cas de SIBO et les probiotiques tolérés ou pas.

Et je passe maintenant au 2ème cas de mauvaise tolérance des probiotiques : lorsqu’on a une intolérance à l’histamine.

L’intolérance à l’histamine et les probiotiques

Un 2ème cas de figure peut vous faire ne pas tolérer les probiotiques : il s’agit du cas où vous avez une intolérance à l’histamine.

 

Dans le cas où -tout comme moi- vous avez une intolérance à l’histamine, les probiotiques ne sont pas forcément à bannir ; mais par contre il faut être prudent et bien choisir chaque souche présente dans sa boîte de probiotiques.

Car certaines souches de probiotiques accroissent l’histamine : donc en croyant vous soigner vous pourriez vous faire encore plus de mal.

Un premier exemple : le Kombucha. Ce probiotique naturel est très riche en histamine !

A éviter absolument ! (j’en ai fait les frais, n’ayant pas à la base connaissance de cette information, et je peux vous dire que j’en ai bavé…).

Je vous donne la liste des souches différentes de probiotiques et classées en fonction de si elle augmente ou non l’histamine :

Souches de probiotiques à éviter car productrices d’histamine :

  • Lactobacilus casei (par exemple dans le Kombucha, les yaourts Actimel)
  • Lactobacilus Bulgaricus
  • Lactobacillus reuteri
  • Lactobacillus Fermentum/ fermentii
  • Lactobacillus Plantarum
  • Lactobacillus Delbruchi
  • Lactobacillus Paracasei (bon pour le leaky gut)
  • Lactococcus lactis
  • Enterococcus faecialis
  • Enterococcus faecium
  • E. Coli (+ produit de l’ammoniac et éventuellement de l’hémolysine comme libérateurs d’histamine et d’autres toxines).

Les 2 probiotiques tout en haut de ma liste : Lactobacillus casei et Lactobacillus bulgaricus, sont très souvent utilisés.

Or ce sont des souches de probiotiques libératrices d’histamine.

Donc, si vous prenez actuellement des probiotiques contenant un ou deux de ces deux souches et que vous avez une intolérance à l’histamine, cesser de les utiliser et modifier les probiotiques.

Comment modifier les probiotiques que l’on prend ? 

  • En changeant de marques,
  • Et en piochant des probiotiques des autres souches, qui elles sont neutres à l’histamine, ou encore mieux qui dégradent l’histamine (donc amélioreront votre intolérance à l’histamine!). Voici ces souches neutres ou positives pour l’histamine :

Souches de probiotiques neutres (exceptés pour les personnes avec une intolérance à la tyramine ou avec une très forte intolérance à l’histamine) :

  • Lactobacillus acidophilus
  • Lactobacillus Lactis
  • Lactobacillus Helveticus (permet de stopper que les bactéries s’accrochent aux intestins)
  • Lactococcus Lactis
  • Strep. Thermophilus (producteurs de tyramine!)

Souches de probiotiques bonnes pour l’histamine car dégradent l’histamine :

  • Bifidobacterium infantis
  • Bifidobacterium longum (aide à réparer le leaky gut)
  • B. Plantarum
  • Lactobacillus reuteri (certaines sources disent que c’est une souche à éviter pour l’histamine, mais récemment fut montrer comme étant un anti-inflammatoire)
  • Lactobacillus plantarum
  • Lactobacillus Gasseri
  • Lactobacillus Rhamnosus GG (permet de stopper que les bactéries s’accrochent aux intestins)
  • Lactobacillus Salivarius
  • Lactobacillus Sporogenes
  • Lactobacillus Sakei
  • Saccharomyces boulardii

(Source : Beutling 1996 « Biogenic amines in the diet »).

Conclusion : les probiotiques

Oui les probiotiques sont une bonne chose.

Mais à condition de bien choisir ses souches et de faire les bons choix et la bonne sélection des probiotiques que l’on choisit de prendre.

En espérant que ce post vous aura aidé à bien choisir vos probiotiques.

Santé Digestion

Isabelle de Santé Digestion. Spécialiste des troubles digestifs, je t'aide à soigner et soulager tes troubles digestifs naturellement.

Cet article a 24 commentaires

  1. Unknown

    Excellent post!! J'avais vu effectivement que la souche bifidobacterium infantis était pas mal pour atténuer les douleurs digestives. Mais du coup, c'est trop bizarre. Les probiotiques aggravent le SIBO, mais en même temps ils semblent pouvoir être bénéfique, trop bizarre. Après j'ai souvent vu que pendant la 1ère semaine il pouvait y avoir plus de gaz, le temps que les "bonnes" bactéries fassent un peu le ménage. Et j'ai lu plusieurs fois, aussi dans le bouquin "le charme discret de l'intestin" qu'il fallait parfois attendre 4 semaines avant de savoir si ça a un effet bénéfique ou non sur la digestion. Bon après je sais que c'est quand même mieux d'écouter son corps lol.

    1. Isabelle

      Non, en cas de SIBO, les probiotiques amplifient les fermentations donc ne peuvent être positifs. Seul les levures S boulardii peuvent être tolérées dans le cas du SIBO, car justement ce ne sont pas des bactéries mais des levures. Depuis que j'ai le SIBO, ce sont les seules probiotiques que je tolérais.

      1. Unknown

        Bonjour, quid de probiotiques composés uniquement de bactéries du "sol" comme le Prescript Assist ? (bactéries qui de toutes façons ne sont pas faites pour survivre longtemps dans le corps, mais assez pour faire un peu le ménage, de ce que j'en comprend)

        1. Isabelle

          En cas de SIBO, le Prescript Assist est "moins pire" que les autres probiotiques; néanmoins il fera plus de mal que de bien. Car le principal problème reste le même : que l'utilisation de bactéries ou de levures quand on a des capacités pathogènes dans le colon/les intestins va faire plus de fermentation et de nourriture pour ces bactéries. Et donc d'avoir des douleurs supplémentaires.

          Je parle toujours dans le cas du SIBO.
          Car si absence de SIBO, et flore pathogène, tout probiotique est recommandé. Notamment dans le cas d'un leaky gut sans SIBO.

  2. annmy

    Très intéressant. Merci pour cet article. Je viens de commencer de la gelée royale avec probiotiques et c'est la cata. Du coup, je me demande si ça vient pas de là… avant, je prenais avec boulardii et pas de soucis… je pense que je vais encore continuer un peu et on verra si je change.

    1. Isabelle

      Tu as débuté probiotiques et gelée royale en même temps? car si c'est le cas, le problème est qu'on ne peut pas savoir lequel pose réellement un souci entre les 2.
      Peux-tu me préciser la gelée royale que tu prends? et les probiotiques?

      S boulardii quand on a le SIBO sont les seuls probiotiques qui peuvent faire du bien et être tolérés. Si tu as le SIBO, je te conseille de revenir sur boulardii en effet.

  3. Mimile DAC

    Merci pour cet article … Cela confirme mon diagnostic provisoire du SIBO ! Je ne SUPPORTE pas les probiotiques … Ni tous les médicaments ou autre produit dont l'un des effets est "BALLONNEMENTS"… Je ne tolère plus que 60g de légumes OU fruits par jour (sans FODMAPS et cuits bien sûr). Donc, un 1/2 petit pot de bébé par jour … Quelle vie !
    Hier soir, repas de famille, RACLETTE !!!!!!!!! Bon ben je vais venir avec ma gamelle alors … J'ai une adorable petite glaçière qui m'est très utile dans mes rares sorties …

    1. Isabelle

      J'en étais arrivée au même point que toi, et même à pire car les demi pots de bébé ne passaient plus non plus. Mais dorénavant je mange 1 kilos de patates douces et la même chose en carottes cuites par jour, sans aucune douleur ! C'est que dans l'alimentation que tu manges aujourd'hui, il y a des aliments qui enflamment ton corps, même si tu ne t'en rends pas forcément compte. C'est un travail d'élimination à faire. Et à partir de là, tu pourras bien plus manger (pas une raclette hein, mais plus que tes pauvres 60 grammes de légumes ou fruits).

  4. Anonyme

    Bonjour article super intéressant, j'aimerais en parler avec vous tous on a ouvert le premier groupe sur Facebook en français , Intolérance à l'histamine. Puis je faire un copier coller de votre article pour le mettre dans les fichiers
    Merci et à bientôt

    1. Isabelle

      Oh super, 1er groupe sur l'intolérance à l'histamine, super, peux-tu nous en donner l'adresse pour que les gens sur mon blog puissent y accéder?
      Pour mon post, tu peux faire une référence à mon blog et à ce post oui.

  5. Anonyme

    Chris Kresser, qui me parait tenir la route sur le thème SIBO, mentionne comme toi l'aggravation des symptômes avec les probiotiques les plus courants (bifidotruc et lactomachin), mais il indique les microbres issus du sol sont utiles (théorie des "vieux amis", des microbes similaires à ceux avec lesquels nos ancêtres ont évolué) : http://robbwolf.com/wp-content/uploads/2013/12/Paleo-Solution-211.pdf

  6. Isabelle

    Merci pour le lien, je vais le lire, très intéressant (h)

      1. Isabelle

        Très intéressant, merci. J'avais essayé la fécule de pommes de terre en tant que prébiotiques justement, et la réaction de mon corps fut très violente..

  7. Anonyme

    Coucou Isa, continues tu à prendre le probiotique "Saccharomyces boulardii" ? au final, as tu senti des effets positifs sur ta santé ?

    1. Isabelle

      Coucou Gildane, non j'ai arrêté de prendre ces probiotiques.
      Au départ, j'ai ressenti un mieux, puis au fil du temps une dégradation de mon état avec. Cela prouve bien qu'en cas de SIBO, les probiotiques agravent le terrain au lieu de l'améliorer.

  8. Anonyme

    En fait il conviendrait distinguer l'espèce de la souche.
    Si on prend l'exemple de L. Casei, qui s'est fait à tort une très mauvaise réputation sur les différents blogs s'intéressant à l'intolérance à l'histamine, il s'avère qu'en réalité seules quelques très rares souches produisent de l'histamine. Les autres souches de L. Casei dans leur très grande majorité dégradent l'histamine. Sachant cela c'est un peu idiot de reprendre à gauche et à droite des liste de "bonnes" et de "mauvaises" bactéries sans spécifier de quelles souches on parle.

    1. Isabelle

      Bonjour, qu'entends-tu par espèces versus souches? Lactobacillus casei produit de l'histamine et de la tyramine, donc déconseillé en cas d'intolérance à l'histamine.

  9. Anonyme

    Bonjour Isabelle je suis intolérante à l'histamine j'ai pris du lactibiane en probiotique et cela a renforcé mes intolérances. J'ai mal à la gorge à chaque fois que je mange. Même les aliments auxquels j'ai le droit ne passe plus. Les seuls aliments que je mange sont des carottes des pommes de terre et du filet de poulet. Mais je peux les manger uniquement mixés. L'allergologue pense que j'ai des reflux . Quand penses tu ? Est ce que le probiotique aurait pu provoqué les reflux ?

    1. Isabelle

      Aïe, je vois que tu as fait les mêmes erreurs que j'ai pu faire dans mon passé : prise de probiotiques qui m'ont encore plus détruit le système digestif. Tout comme toi, je ne pouvais plus rien manger après et j'ai mis des mois et des mois à remonter la pente. C'est un gastro-entérologue qui t'avais prescrit le lactibiane?
      Tu as manifestement un SIBO, et c'est la raison pour laquelle les probiotiques t'ont fait cet effet négatif. Et le reflux va souvent de pair avec intestins irrités et SIBO. Et le probiotique a pu te les aggraver, oui.
      As-tu des douleurs quand tu manges carottes, pommes de terre et filet de poulet mixés? tu manges donc que cela matin, midi, soir?

  10. Anonyme

    Bonsoir Isa c'est l'allergologue qui m'a prescrit du lactibiane qui devait m'aider à mieux manger mais celui-ci a provoqué des douleurs à la gorge et sensation d'étouffement. Plus les jours passés plus ma douleur se renforçait. Au départ tous les aliments me faisaient mal même les carottes et les pommes de terre car je pense que ça devait être très irrité. J'ai commencé par coupé les aliments en petits morceaux puis mixés mais je ne parvenais pas à les manger. Je fais des soupes à base de carottes et de pommes de terre et du filet de poulet. C'est la seule chose qui passe avec des petits suisses Gervais ( les seuls que j'arrive à manger ) le matin je bois une tasse de lait matin léger sans lactose. À midi et le soir c'est ma soupe et deux petits suisses. Au goûter de la soupe avec 1 kiri ou deux petits suisses. Parfois j'ai envie de pleurer tellement les douleurs sont difficiles à gérer. L'allergologue me conseille d'aller consulter un gastro entérologue mais les examens me font un peu peur. Je te trouve vraiment courageuse et très forte. Qu'en tu dis que tu as mis plusieurs mois pour remonter la pente qu'as tu fais pour y parvenir ? Je crois que face à cette maladie on se sent vraiment seule et impuissante. Même l'allergologue j'ai l'impression qu'elle ne prend pas assez au sérieux mes intolérances. Bonne soirée et merci pour ton écoute et tous tes précieux conseils.

    1. Isabelle

      Je suis surprise que ton allergologue ne te dise pas d'arrêter le lait Matin Léger (qui n'est pas sans lactose mais pauvre en lactose) et les petits suisses, kiri. Car je suis quasi certaine que si tu stoppes tous les produits laitiers, ton état va commencer à remonter ! Donc je te propose ceci : pendant 1 mois de test, tu vas remplacer ton lait Matin Léger par du lait d'amande ou lait de riz selon ce que tu préfères et ce qui passe le mieux. Le midi, tu remplaces tes 2 petits suisses par bananes très mûres (avec plein de tâches noires dessus) cuites et écrasées en bouilli à la cuillère. Idem au goûter, tu me supprimes ton kiri.

      On en reparle dans 1 mois, mais je suis sûre que tu vas ressentir un mieux!

  11. Pinack

    Bonjour
    Moi j'aimerais bien que iza m'aide. Je suis perdu perdu et craque.
    Cela fait 10 ans cette merde s'est déclenchée. Je suis passe par toutes les étapes. Bien, pas bien, très mal… avec les années je me suis rendu compte que mon objectif quotidien était d'aller à la selle. Une selle satisfaisante non irritante me sauve la journée. Le contraire me met la journée en l'air en quelques minutes et ca monte crescendo . Ballonement, ventre sensible, respiration coupée etc fatigué ET mauvaise humeur.
    Pourquoi une simple étape arrive à tout changer ?
    Alors j'ai tout essayé ou presque. Avoine, comporte, huile à jeun, bourdaine, probiotique au pif, MagneB6 a grosse dose ( peut être le mieux mais à force irritant), movicol, spagulax, levure de bière, citron à jeun, extrait feuille olive. Certain ont un peu marche, mais souvent irritent à long terme.

    En fait je n'ai de douleur forte, j'ai plutôt une gêne tous les jours de l'année sans exception. Je n'arrive plus à manger, je me force, mange liquide.
    En fait si celle ok je peux manger sinon grosse galere.
    Je m'inquiète et angoissée pour ma vie professionnelle et sentimentale car je vais tout gâcher si ça continue ainsi.
    Je ne sais plus si c'est possible mais je voudrais calmer ET stabiliser. Disparaître je n'y crois pas.

    Par contre à la lecture de ces messages sur le SIBO j'ai comme eu un flash. Depuis quelques jours j'essaye probiotique et je me suis mis à faire du kefir de fruit. Alors la j'ai tout tout empiré. Vraiment direct ballonement fort, bouche pâteuse, salive collante, langue blanche etc…
    ET la je lis que le SIBO peut être enemie des probiotiques ???

    J'aimerais savoir quoi manger , comment attaquer UN peu ces bactéries de l'intestin car je me reconnais dans le SIBO
    Malgré c'est nombreuses années je n'ai jamais pu faire le travail Isa. Vraiment respect.

    Aussi je remarque ET c'est pour ça que j'y repars chaque année. Les voyages Thaïlande, Bali me diminues les symptômes vraiment. Je revis un peu plus . Le rêve quoi. ET pourquoi ? Mystère. La nourriture et fabuleuse la bas. Je bois meme des bières . D'ailleurs j'ai impression que la bière à un BON effet ?

    BON beaucoup d'infos alors je stop ET espère UN retour de vous

    Merci merci

    1. Mimile DAC

      Salut Pinack je suis comme toi, l'expression "comment allez vous ?" Viens à l'origine de la question : Comment allez vous à la selle ?
      Moi aussi une bonne selle et ça tiens la journée (en respectant ma diète anti fermentation en prime).
      Je ne tolére aucun laxatif ni même traitement naturel type huile à jeun ou aloé vera etc.
      Le SEUL qui fonctionne depuis plusieurs mois pour moi c'est l'hydroxyde de magnésium en poudre (chlorumagène). C'est un vieux traitement (demande à Google) on le trouve en pharmacie, c'est environ 9 euros et j'en prend 3g le soir dans 1/2 verre d'eau et ça marche dans trop d'irritation. Il faut commencer doucement, 1g puis 1.5g etc.
      Il faut aussi penser à boire régulièrement. il fait effet sous 6h à 8h.
      Voilà, si cela peut t'aider.
      On est tous dans le même bateau !

Laisser un commentaire